Centre de la depression
Traitement par Stimulation Magnétique
Et si votre cerveau avait la solution … 

Votre Avis nous intéresse

Si vous souhaitez suivre les actualités sur la dépression et nos actualités vous pouvez vous rendre sur notre page Facebook: Facebook

 Et si  vous voulez témoigner de votre passage au Centre de la Dépression, allez-y, n’hésitez pas !

About L'équipe du Centre

Bonjour, L'équipe du Centre de la Dépression est composée de psychologues de toutes orientations (TCC, Hypnoses, EMDR,...) qui s'efforceront de répondre aux mieux à vos interrogations, problématiques ou besoin de soutien. Vous pouvez nous écrire via cette page ou plus anonymement par mail : duvivier@centredeladepression.org

'Votre Avis nous intéresse' have 22 comments

  1. 16 juillet 2018 @ 15 h 21 min

    Bonjour,
    Je souffre de fibromyalgie et de douleurs articulaires très invalidantes et souhaiterais savoir si, sur Bordeaux, il est possible de consulter un médecin qui pratique la stimulation magnétique.
    Je vous remercie pour votre réponse.
    Cordialement.

    • 14 janvier 2019 @ 12 h 47 min

      Bonjour, malheureusement nous n’avons pas de contact en dehors de Paris. Nous vous conseillions de vous renseigner auprès de votre médecin généraliste ou du centre anti douleur près de chez vous.
      Bien cordialement,
      L’équipe du Centre

  2. 26 juillet 2018 @ 13 h 21 min

    Bonjour Monsieur.
    Tout d’ abord, il faut que je souligne que mon lieu de résidence n’ est pas à Paris mais à Evreux (27000)
    J’ ai parcouru avec intérêt certains chapitres concernant la dépression. Bien entendu, si je l’ ai fait c’est parce que je suis concerné par cette maladie depuis huit mois. Je suis suivi par un psychiatre en qui j’ ai confiance et ou la relation est excellente. Le traitement que j’ ai actuellement est à base de Brintéllix vingt milligrammes et entre dix et vingt milligrammes de tranxène.
    Je pense avoir eu une enfance traumatisante avec un père très rigide et menaçant. Ma sœur ainée de onze ans à mis fin a sa vie à l’ âge de trente six ans. De surcroit ma maman à fait un séjour en hôpital psychiatrique aux alentours de la cinquantaine. Pour ma part j’ ai déjà connu un épisode dépressif qui s’était résolu en six mois. J’ ai toujours ressenti que j’ étais fragile et surtout anxieux.
    Actuellement j’ ai arrêté mes activités physiques qui ont toujours été très régulières. Je n’ arrive pas à retrouver de désirs en général même pour la pratique de la moto.
    Je n’ ai pas changé mon mode d’ alimentation qui est sain et mes nuits de sommeil sont assez bonnes. Ce qui me manque le plus c’ est l’ énergie .Je vis seul dans une maison qui me plait et avant cet épisode je faisais une action bénévole auprès de jeunes handicapés physiques (IMC) depuis huit ans.

    Je vous remercie pour votre lecture.
    Cordialement.

    PS; je suis arrivé par hasard sur votre site et c’ est la première fois que le sujet traitant de la dépression m’ a paru clair et synthétique

  3. 8 août 2018 @ 19 h 33 min

    De lire vos articles me donne de l’air…je sens comme un étau qui se referme…je pense pouvoir repérer mes symptômes entre le sentiment d’abandon et un trouble anxieux généralisé suite à une incompréhension et une rupture ‘échanges avec mon amoureux….je respire, je respire. Je pense avoir des capacités, être quelqu’un de bien mais ressentir ces troubles qui vous envahissent, peut etre leur parler…l’écrire est bien déjà….je vais aller nettoyer ma voiture tiens, avec un sentiment de solitude comme le toit du monde qui vous tombe dessus…se battre contre soi? Trouver des ressources…peindre peut être, dessiner…ne pas se laisser envahir car cela donne le sentiment de n’être personne ou rien…et pourtant des gens comptent sur moi. Reconnaître ses failles et les accepter

  4. 6 janvier 2019 @ 4 h 05 min

    Aidez-moi

    • 14 janvier 2019 @ 12 h 45 min

      Bonjour, Nous avons mis en place une ligne d’écoute gratuite et anonyme géré par les psychologues du Centre de la Dépression:07.67.12.10.59. Cette ligne est ouverte les mardis 10h30-14h30 ; mercredis 14h30-18h ; vendredis 12h-17h.
      N’hésitez pas à nous contacter pour que l’on puisse vous aider.
      Cordialement,
      L’équipe du centre

  5. 20 mars 2019 @ 21 h 50 min

    Bonsoir,
    Mon papa souffre de dépression depuis 10 années. Après plusieurs internement et sevrage , changement de médicaments rien ne change . Aucun soutien de la part des médecins et infirmiers comme si la psychiatrie était une honte. J ai ai marre de voir mon papa souffrir triste et envie de mourrir. Je suis tombée sur votre site mais malheureusement sur Paris les séances de smt se font en ambulatoire très dommage pour nous je ne peux pas laisser mon papa sur Paris. Pour information pour vos patients la clinique sainte marguerite à noveant sur Moselle en 57 commence a pratiquer cette technique.
    Cordialement
    Catherine Levanti

    • 1 juillet 2019 @ 10 h 48 min

      Bonjour et merci de cette information.
      Votre père a-t-il pu bénéficier d’un traitement par stimulation magnétique transcrânienne?
      Si cela peut vous aider, nous avons mis dans l’onglet « questions fréquentes » le lien vers le référencement des lieux de stimulations.
      En espérant que la situation de votre père s’est améliorée.
      Cordialement,
      L’équipe

  6. 12 avril 2019 @ 19 h 25 min

    que dire? j’ai 14 ans, je suis une fille, pour commencer. ça fait deux ans que je suis en dépression, je pense, car c’est à partir de cette période que j’ai commencé à me sentir mal. pour info, je ne suis pas diagnostiquée, je n’ai pas besoin de l’être pour savoir que quelque chose cloche chez moi. dans ma vie, j’ai un père sévère et peu d’amis à qui je peux me confier par peur d’etre jugée. j’ai pensé que c’etait d’abord ça la cause de mon mal-être, mais quand je m’imagine avec la vie dont je rêve, je m’imagine toujours dépressive. triste. je n’arrive pas à m’imaginer heureuse. je me réveille tous les jours en me disant « encore un jour de plus ». vivre devient un boulet que je me force à me trimballer. pourtant, j’adore la vie, j’ai envie de vivre, j’ai envie d’etre heureuse, ce serait le plus beau cadeau du monde. mais j’y arrive pas. sourire devient difficile. mais je sais qu’il y a plein de choses belles dans la vie, je le sais que ça vaut le coup de vivre. mais j’y arrive pas. parfois, ca m’arrive de me réveiller et d’etre super heureuse, vraiment beaucoup. je souris toute la journée, je dis des mots gentils, j’illumine,quoi. mais le lendemain, pouf, tout s’envole, c’est comme si j’avais rêvé. ma mauvaise humeur (la question c’est peut-on vraiment appeler ça une humeur) revient sans prévenir. mon boulet me tire vers le bas. puis parfois j’ecris, pour coucher mes pensées sur papier, mais je ne sais pas si ça me réconforte ou me détruit. en fait je ne sais rien. parler fait mal. beaucoup trop mal. je n’ai personne à qui parler de toute façon. autant laisser un mot sur un site internet random au cas-où quelqu’un le lirait. merci d’avoir lu jusqu’au bout, profitez de votre vie, on en n’a qu’une seule.

    • 1 juillet 2019 @ 10 h 38 min

      Bonjour,
      Nous avons lu avec attention votre message et il semble important que vous rencontriez un professionnel (psychiatre, psychologue ou votre médecin généraliste) afin d’évoquer ce que vous ressentez. Il peut s’agir d’un trouble de l’humeur qui par un suivi et/ou un traitement pourrait vous permettre de vous sentir bien.
      Avez vous la possibilité d’en parler avec vos parents ou avez vous quelqu’un de « confiance » dans votre entourage auprès duquel vous pourriez vous confier? Il est important de partager ce que vous ressentez avec quelqu’un et de ne pas rester seule avec ces pensées.
      Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi nous contacter anonymement par la ligne que nous avons mis à disposition pour écouter, soutenir, orienter les personnes : 07.67.12.10.59 (mardis 10h30-16h ; mercredis 14h30-18h ; vendredis 12h-17h)
      Nous sommes à votre disposition si vous souhaitez en discuter.
      Cordialement,

  7. 22 avril 2019 @ 23 h 19 min

    Je veux mourir et je n’arrive pas à en parler

    • 1 juillet 2019 @ 10 h 15 min

      Bonjour,
      Etes vous suivi ou entouré?
      Si vous le souhaitez et si cela peut vous aider nous avons mis en place une ligne d’écoute gratuite et anonyme gérée par les psychologue du Centre de la Dépression: 07.67.12.10.59 (mardis 10h30-16h ; mercredis 14h30-18h ; vendredis 12h-17h).
      N’hésitez pas à nous contacter!
      Bon courage.

  8. 14 mai 2019 @ 19 h 02 min

    suivi par un spy je fais regulierement des crises de paniques je me bloque mon mule respiratoire j ai 62 ans et cela a commene a 24 ans
    j ai pris du lysansia durand 25 ans mai mon spy ne veut plus que je le prenne je sui sous brintillix en faite je prends un traitement que j arrete sans arret j avais entendu parler de la bipolarite mon spy est formel je ne suis pas bi polaire moi j ai peur je trouve que je craque souvent je panique j e manque d air pas ffacile il y a peut etre d autres personnes omme moi je perd pied et c est pour ela que je retourne hez lle spy

    • 1 juillet 2019 @ 10 h 20 min

      Bonjour,
      Nous lisons que vous êtes actuellement suivi par votre médecin psychiatre mais avez vous un suivi psychologique? Souvent dans les cas d’anxiété il peut s’avérer important de travailler les sujets qui génèrent les crises.
      La thérapie TCC (thérapie comportementale et cognitive) est recommandée dans le traitement des crises d’angoisses.
      Vous pouvez également nous contacter via notre ligne d’écoute gratuite et anonyme gérée par les psychologues du Centre de la Dépression au:
      07.67.12.10.59 (mardis 10h30-16h ; mercredis 14h30-18h ; vendredis 12h-17h) afin que l’on vous oriente plus spécifiquement.
      Nous restons à votre disposition.

  9. 29 novembre 2019 @ 21 h 49 min

    Ce message s’adresse à tous ceux qui hésitent à se faire aider ou à suivre une thérapie inconnue. actuellement en maladie professionnelle suite à un Burn-out professionnel. La maladie n’est pas dans le tableau des maladies reconnues pourtant ma pathologie a été prise en considération, il faut se faire entendre j’ai trouvé la force de le faire, pourtant ça n’a pas tout résolu. Après 13 mois d’arrêt maladie mon mal être était toujours le même, jai découvert le centre du Burn-out j’ai tout lu sur ce qu’il offrait. Après un bilan il m’a été proposé de suivre 10 séances de stimulation magnétique transcranienne, au début j’étais très inquiéte, tout m’a été clairement expliqué et tout s’est bien passé. Pour ce qui me concerne les premiers signes sont apparus vers le 7ème jour, une impression d’y voir plus clair, un sommeil de meilleure qualité alors que depuis des mois les nuits étaient un enfer. Dans les 15 jours qui ont suivi les améliorations se sont fait nettement ressentir. J’ai réussi à lire un article, à écrire chaque jour ce que je vivais, à suivre une conversation sans être perdue, j’ai arrêté de dormir la journée et repris goût à la vie petit à petit. Une psychologue a pris le relais car la thérapie seule ne suffit pas. Après 3 séances je me sens déjà mieux, ce sont surtout les proches qui se rendent compte des changements. Après 15 mois de souffrance et de mal être j’ai encore un long chemin à parcourir mais je voulais dire un grand merci à tous les professionnels du centre qui sont tous adorables, à l’écoute et ont changé ma vie. Mais surtout à vous personnes atteintes de Burn-out qui êtes perdus faites vous accompagner dans cette démarche, votre quotidien redeviendra vivable et rien ne sera plus jamais comme avant. Bon courage à tous.

  10. 2 juillet 2020 @ 11 h 12 min

    Je souffre de dépression depuis 4 ans. (2 mirtazapine 15 et 1 lyxansia 10 le soir).
    Avant j’ai eu d’autres traitements ( anafranil deroxat, efflexor et seresta).
    Victime de violences conjugales, j’ai quitté mon ex Concubin, mais j’ai peur de lui et de la solitude.
    Je suis une psychothérapie. Mais je suis toujours fatiguée, avec des insomnies et des douleurs musculaires importantes.
    Je parle a mon médecin traitant de cet état.
    Elle ne change pas mon traitement, je m’enlise
    Que faire ?
    Merci de votre aide

    • 19 mai 2021 @ 15 h 13 min

      Bonjour,

      La première chose que nous pouvons vous conseiller c’est de consulter un médecin psychiatre qui est un médecin spécialiste de la santé mentale afin de faire un point sur votre état, votre situation mais également votre traitement.
      Déterminer un diagnostic est une démarche également intéressante qui permettrai d’orienter le traitement de la cause, c’est à dire de ce qui a provoqué votre état et qui permet une sortie du trouble.

      Si vous le souhaitez, nos professionnels sont à votre disposition soit en rendez-vous en présentiel soit en vidéo-consultation.

      Bien cordialement,

      L’équipe du centre

  11. 6 août 2020 @ 12 h 50 min

    Bonjour,
    J’ai eu un résultat de 26 au questionnaire et je sais que je ne vais pas bien ça a duré la majeure partie de ma vie depuis l’adolescence et l’âge m’y a fait replonger. Mes études et vie pro ayant été impactées je n’ai connu qu une spirale descendante pour aboutir à une situation de handicap psy, à partie de la c’est bouche car je vis dans la hantise de la pauvreté et du découvert et ne peux essayer de gagner un peu d’argent ou envisager le moindre projet sérieux sans que ça fasse encore baisser mes revenus.
    Je ne sais vers qui me tourner car tant la généraliste que le psy que je consulte s’en foutent. On me colle un antipsychotique qui fait grossir et détruit le foie. Mon logement est déprimant pas loin d’être vétuste et très bruyant à cause de l’extension d’une terrasse de bar.
    Consulter en cmp serait il une solution ? Je n’ai pas d’argent pour les thérapies financièrement accessibles aux actifs (sauf les précaires bien sur)
    Merci de me conseiller…

    • 19 mai 2021 @ 15 h 09 min

      Bonjour,

      Les troubles de l’humeur peuvent impacter au point où tout acte de la vie quotidienne devient difficile et créer un réel handicap.
      Dans une situation telle que la votre il semblerait pertinent d’être effectivement suivi dans un CMP qui pourrait vous permettre, au delà de la gratuité des soins, un suivi psychiatrique, psychologique mais aussi social. Le délai est parfois long (de quelques semaine à quelques mois) mais les professionnels qui y travaillent sont généralement impliqués et cela permet une prise en charge globale.

      En espérant vous avoir renseigné.

      Bien cordialement,

  12. 26 septembre 2020 @ 16 h 23 min

    Bonjour, j’ai découvert un article sur la SMT dans le n° 169 du journal ALTERNATIF BIEN ÊTRE. Et j’aimerais bénéficier de cette méthode. Car voici mon problème : J’ai souffert d’un zona ophtalmique (œil gauche) pour lequel j’ai été hospitalisé en juin 2019. Depuis (donc un peu plus d’un an maintenant), j’ai quotidiennement des névralgies post-zostériennes. Les douleurs se manifestent surtout autour de l’œil mais aussi dans le cou, depuis l’épaule gauche, en passant par l’oreille et au niveau du cuir chevelu sous forme de démangeaisons intempestives. J’ai 74 ans. J’étais plutôt dynamique avant cette maladie et maintenant, je me sens faible et déprimée. Je suis aidée par un médecin acupuncteur et homéopathe mais ces douleurs persistent. J’habite La Réunion et j’aimerais savoir si l’hôpital de Saint~Denis (chef~lieu de l’île) dispose d’un centre anti~douleurs proposant le protocole SMT ? Merci

    • 19 mai 2021 @ 15 h 04 min

      Bonjour,

      Nous sommes conscient de l’impact de la douleur sur l’humeur et c’est pour cela que nous avons développer une prise en charge dédiée à cette problématique si particulière que sont les douleurs chronique. Effectivement la stimulation magnétique transcrânienne mais aussi périphérique, c’est à dire directement sur la zone douloureuse, permet une réduction notable des douleurs et une amélioration de l’humeur.

      Il semble qu’une clinique se soit équipée il y a 2 ou 3 ans d’un appareil de stimulation mangétique à la Réunion mais malheureusement nous n’avons ni leur coordonnées ni leurs pratiques.
      Demandez au médecin qui vous suit habituellement, étant implanté sur place, il devrait pouvoir vous orienter.

      Bien cordialement,

  13. 10 février 2021 @ 23 h 18 min

    Je recommande vivement les soins de ce centre, et La Stimulation Magnétique Transcranienne, ainsi que le suivi hyper bienveillant des médecins psy spécialistes.
    la SMT (Stimulation Magnétique Transcrânienne) se fait en 10 séances à renouveler parfois. C’est à la fois une belle alternative aux médicaments, pour qui n’en veut pas, ou qui a peur des dépendances, c’est de courte durée, et surtout ça réveille des zones endormies par les traumatismes de la vie. Pour ma part, je n’avais rien à perdre. Et, heureuse surprise, j’ai retrouvé mon intégrité mentale.
    il faut avouer que parfois la vie nous empêche d’être nous mêmes, et crée des dépressions ou d’autres maladies dans lesquelles on ne se reconnait pas du tout, et la SMT stimule en quelque sorte les zones de bonheur et de sérénités de notre cerveau, comme un appel au retour de la vie normale. ca soigne, ca guérit, ca apaise, ca stimule l’envie de vivre.

    J’ai fait une forte dépression fin 2012, je voulais disparaitre de ma propre vie. Je suis allée au centre de la dépression comme une urgence vitale. Et après quelques séances, je n’ai eu qu’une hâte, continuer à prendre soin de soin et à me soigner, pour savoir comment j’allais m’en sortir.
    Ca s’est passé de la manière suivante :
    Dans un premier temps, après consultation rapide auprès d’un psy spécialisé du centre, et d’un diagnostic bref, j’ai fait de la Stimulation Magnétique Transcrânienne. C’est fou comme ce protocole a fonctionné chez moi. Je me souviendrai toujours de cette période de noël, alors, où les lumières installés dehors pour les fêtes m’attiraient, comme des lueurs d’espoirs. J’ai redécouvert peu à peu le plaisir de m’apprêter, bref, les petits bonheurs simples de la vie comme la joie à me faire plaisir pour me déshydrater ou manger, même simplement, sortir, même un peu, voir le ciel, dehors, sourire, et retrouver tout simplement peu à peu le goût à la vie.

    Bien sûr, j’étais suivie, dans ce même centre, par un des psys, qui m’a suggéré de faire une analyse. C’est devenue un plaisir régulier d’y aller : pas juste avant: c’est comme aller à la piscine, on a peur de se jeter à l’eau, d’avoir froid. et puis une fois arrivé, on n’a que ça à faire se faire du bien, pour aller mieux qu’en arrivant, en tout cas, se révéler à soi des choses qui nous éclairent peu à peu, difficilement; Mais le passage à l’analyse est un autre propos, pas moins enrichissant, ceci au contraire, c’était devenue pour moi la continuité logique, puis que mes zones de bonheur a été légèrement réactivée, gra^ce à la stimulation: je n’avis plus qu’à les roder de nouveau, à les entretenir, et à nettoyer les zones de malheur, à la source (comme la poussière qu’on a caché sous le tapis) Ce fit un grand ménage.
    Bien sûr, j’ai de la volonté, bien sûr, dans un deuxième temps, j’ai du redoubler d’effort, car il est difficile d’accueillir de nouveau la joie au quotidien, quand on l’a perdu tout à fait un jour, mais nous sommes pleins de ressources. et au centre, il y a des oreilles attentives, et un suivi hors pair. Comme nulle part ailleurs, je dois dire.
    Bien sûr, c’est la stimulation magnétique Transcranienne, qui m’a donné le courage pour me décider de faire une analyse avec un médecin au sein même de ce centre.
    Je dois avouer que si je n’avais pas fait cette analyse avec le docteur Meunier, je n’en serai pas là aujourd’hui, équilibrée et posée comme un retour évident à ce que j’avais toujours été.
    Si le docteur Bajeux ne m’avait pas accueilli pour comprendre ma détresse, et cerner les symptômes rares que j’ai eu , je n’en serai pas là aujourd’hui. Il y a eu aussi Sophie, et d’autres de ce centre qui m’ont soutenu. C’est une équipe complète, bienveillante à l’écoute.
    je recommande ce centre tant pour la Stimulation Magnétique Transcranienne, que pour les suivis, quels que soient les choix que vous avez envie de faire. Vous êtes libre de vos choix. Vous êtes libre de poser des questions.

    Et dans la période actuelle, que nous vivons, je reste confiante entre le présent et le futur, grâce au fait que ce genre de centre existe. Au tout début du premier confinement, j’ai compris la force que j’avais, mais aussi celle que j’avais forgé de nouveau, tel un rempart, en étroite collaboration avec les suivis que j’ai eu avec des spécialistes qui ont fondé ce centre.
    Je le répète, ça vaut le coup de se sortir de la dépression, ca vaut le coup de le tenter même si la vie n’est pas un long fleuve tranquille. et qu’on voit bien comme aujourd’hui, qu’il y aura toujours des contraintes mais notre bienveillance intérieure envers nous même est essentielle. Et l’équipe de ce centre y veille vraiment bien.
    Corinne.

Would you like reply to Avery

Your email address will not be published.

Contact

Centre de la Dépression
26 rue Duvivier 75007 PARIS
duvivier@centredeladepression.org  

Ouverture :
Du Lundi au Vendredi : 10h-19h30
Samedi : 10h-13h30

Besoin d’un renseignement ?
Nous contacter par téléphone

Prendre un rendez-vous sur Doctolib
Prendre RDV