Centre de la depression
Et si votre cerveau avait la solution…

TCC

Les thérapies cognitives et comportementales

Les Thérapies Comportementales et Cognitives (TCC) sont l’application de la psychologie scientifique. Elles suivent une démarche de résolution de problème.

Comme pour toutes les spécialités médicales, les TCC ont l’ambition d’expliquer les dysfonctionnements de l’individu dans le but de les guérir. Pour cela, la personne voyant un thérapeute cognitivo-comportementaliste (TCCiste) apprendra à analyser son problème, ici et maintenant, tout en prenant en compte ses causes historiques.

Psychothérapies Comportementales et CognitivesLe style est direct et collaboratif. Le patient est « expert » de son problème ou Trouble, le Thérapeute est « expert » dans les techniques TCC. Le patient, avec le thérapeute, cherche à comprendre son fonctionnement pathologique. Cette phase d’analyse dure 2 à 3 séances. Une fois que le problème est bien compris, le but et les moyens psychothérapeutiques sont définis en collaboration avec le patient.

Vient, ici, le temps de l’action ! Le patient devra effectuer des exercices en consultation avec le psychothérapeute et par lui-même entre les séances, qui sont en nombre très limité, les TCC étant une psychothérapie brève.

Les problèmes psychologiques étant souvent multi-factoriels (plusieurs causes), les TCC prescrivent des exercices de différentes natures, des exercices comportementaux qui visent un apprentissage de nouveaux comportements comme par exemple l’affirmation de soi ; des exercices cognitifs qui ciblent les pensées inadaptées et irréalistes en apprenant à les modifier, à construire et à stabiliser de nouvelles façons de penser plus adaptées en tenant compte des schémas de pensées précoces inadaptés ; des exercices émotionnels qui développent l’acceptation et la conscience des différentes émotions pour apprendre à mieux les réguler ; enfin, des exercices corporels, qui cherchent l’apprentissage de la détente physique et psychologique.
Ces exercices, spécifiques pour chaque trouble, sont structurés et évalués cliniquement. Les TCC sont des protocoles de soins dont l’efficacité est prouvée scientifiquement contrairement à d’autres psychothérapies. À l’issue de la pratique et de l’entraînement des exercices psychothérapeutiques des TCC, les résultats et les progrès du patient sont évalués afin de décider de la suite ou de la fin de la psychothérapie.

Les Thérapies Comportementales et Cognitives sont une spécialité de haut niveau qui nécessite une formation reconnue de deux à trois ans à la suite d’une formation universitaire initiale en psychologie ou en médecine. Il est donc conseillé de s’orienter vers des psychothérapeutes cognitivo-comportementalistes confirmés. (source aftcc)

Des anomalies de la neurotransmission peuvent entraîner des dysfonctionnements des réseaux de neurones qui seront modifiés aussi bien par la pharmacothérapie ou rTMS (Stimulation Magnétique Transcrânienne) couplées aux Thérapies cognitives comportementales, comme l’ont montré en particulier des travaux de neuro-anatomie fonctionnelle dans la dépression, les obsessions-compulsions, les phobies sociales (Cottraux, 2004).

Psychothérapies Comportementales et CognitivesLes TCC de la 3 ème vague sont un ensemble d’approches qui optimisent l’efficacité clinique des TCC « classiques » déjà validées en position haute. Il s’agit d’une vision pragmatique, une philosophie de la science. Une action est efficace si elle permet à l’individu d’atteindre ses objectifs et l’engagement envers ses valeurs personnelles. La régulation des émotions s’ajoute aux concepts de la troisième vague.
Tout en conservant la rigueur scientifique, les méthodes d’acceptations, de pleine conscience et d’activation préconisent des interventions portant l’attention sur l’expérience et le contexte afin de bonifier les interventions.
Les TCC de la 3 ème vague est une approche neuroscientifique. Elle vise une nouvelle manière de vivre moins douloureuse et conflictuelle, à entraîner de nouvelles habilités permettant de fonctionner au mieux avec tous les contenus nés de l’histoire du patient, tant autobiographique que neuronale.

Les personnes qui demandent une TCC présentent au moins l’une des 3 plaintes suivantes qui expriment le sentiment qu’elles sont prises au piège de leurs émotions :

  • Elles ne font plus face à leurs émotions qui les submergent et les conduisent au reoli et à éviter les situations sociales ou quotidienne de rencontre avec l’environnement physique
  • Leur vie est remplie de confusion et les empêche de résoudre les problèmes relationnels
    rencontrés
  • Elles sont aspirées dans la spirale d’un échec consécutif à un scénario de vie qui les déprime.

Elles répètent toujours la même stratégie (au travail, dans leur vie personnelle, en loisirs), les mêmes actions ou inactions se répètent. Pourtant elles savent qu’il est plus adapté de faire autrement. Le scénario est bouclé par des émotions (souvent négatives) et des actions impulsives ou compulsives qui s’imposent à elles, sans qu’elles puissent les maîtriser, en avoir le contrôle.

M. SAMUEL ZENADOCCHIO – Psychothérapeute TCC – Diplômé de l’Université PARIS 8

Le Centre de la Dépression